Café des artistes

Café des artistes

Mardi Gras

La date de Mardi gras est mobile par rapport au calendrier grégorien. Elle est associée à la date de Pâques (dimanche qui suit la pleine Lune), elle précède la période de Carême qui dure 41 jours plus 6 dimanches, soit finalement 47 jours avant Pâques.

Cette année, cette fête aura lieu :

  • Mardi 17 févier 2015 

Les deux jours précédents sont parfois appelés dimanche gras et lundi gras.

(Source Wikipédia)

Pour toutes les dates importantes du calendrier, voir ce lien.

Origine

 

Mardi gras est un amalgame de traditions chrétiennes et païennes puisées dans l'antiquité.

Mardi gras est avant tout une fête chrétienne marquant la fin de la période faste où les chrétiens pouvaient manger du "gras" avant d'entamer une longue période de 40 jours de jeûne et de prières. Cette période de carence, le carême, débute le mercredi des cendres et prend fin le jour de Pâques, résurrection du christ pour les uns, libération pour les autres (voir article Pâques). C'est pourquoi, en ce dernier jour de grâce, on fait bombance avec un bon repas fringant et des beignets (bien gras) .

Les réjouissances charnelles

les saturnales

les fêtes de Lupercalia

le carnaval 

Ces réjouissances remontent à l'antiquité. Ces fêtes qui perdurent ont évolué au fil du temps (dans leur date et dans leur forme) mais ont néanmoins gardé la même date de fin des réjouissances qui correspond à la tombée de la nuit de mardi gras. 

Le carnaval est une version actuelle de ces fêtes dont il en est originaire. Il a gardé le fondement propre à leurs traditions, à savoir, inversement des rôles sociaux par des jeux, des déguisements, liberté totale dans les excès, dépassement des tabous.

Le mercredi des cendres

Pour les catholiques, le mercredi des Cendres est un jour de pénitence qui marque le début du carême. Il a lieu le lendemain du Mardi gras, et est le premier jour du Carême. Le terme pénitence peut se résumer en trois actions : la prière, l'aumône et le jeûne. Le but essentiel est de se préparer à la fête de Pâques, résurrection du Christ. C'est une manière concrète pour le chrétien de s'unir à Jésus Christ, c'est aussi une manière de faire des économies car les denrées, à cette époque se font rares.

Carême 

Le nom carême provient de la contraction du mot latin quadragesima, qui signifie « quarantième ». Il s'agit d'une référence au jour de Pâques, qui termine le carême. 

Le carême est un temps de pénitence et de conversion, une période de jeûne et d'abstinence durant quarante jours que l'Église a instituée en référence aux quarante jours de jeûne effectués par Jésus-Christ dans le désert.

Il ne s'agit pas de quarante jours consécutifs, comme on peut le constater en comparant la distance entre le mercredi des cendres et la veille de Pâques, mais de quarante jours ouvrables : le jeûne ne s'observe en effet pas le dimanche, la modération restant cependant conseillée ce jour-là.

Le carême provient du paganisme et non de la Bible. Il n'y a aucun écrit biblique ou historique qui mentionne que le Christ, les apôtres ou l'Église primitive aient participé à une période de carême. Cependant le carême est préconisé par les religions qui, semble-t-il, auraient emprunté cette pratique directement aux adorateurs de la déesse babylonienne.

Une période de quarante jours, au printemps, est toujours observée par les Yezidis ou adorateurs du diable du Kurdistan, qui ont hérité cette pratique de leurs maîtres d'antan les Babyloniens. Une période de carême de 40 jours semblable était aussi observée par les Mexicains païens… Une période de carême de quarante jours était observée par les Égyptiens…Une période d'abstinence de quarante jours était autrefois observée en l'honneur des dieux païens Osiris, Adonis et Thammuz »

Carnaval

 Le Carnaval est une fête non reconnue par l'Eglise car elle est le symbole de la dépravation de l'homme sous l'excès de nourriture terrestre.

Ce mot a pour origine carnelevare, mot latin formé de carne « chair » et levare « ôter ». Il signifie donc littéralement « entrée en carême ».

Jusqu'au xixe siècle, le mot « carême-prenant » a été utilisé en français à égalité avec « carnaval ».

De « carême-prenant » sont dérivées deux expressions :

« tout est de carême-prenant », pour parler de certaines libertés qui se prenaient, et se prennent peut-être encore, traditionnellement, pendant le carnaval, en particulier dans le domaine des mœurs. 

« un carême-prenant », pour désigner une personne costumée en carnaval, ou, en général, quelqu'un habillé de façon ridicule. 

Les fêtes de Carnaval se déroulent à différentes dates selon leur zone géographique et les rituels qui leur sont attachées diffèrent d'une population à l'autre selon ses croyances, sa région ou son pays.

Elles peuvent s'étaler sur une période de plusieurs jours, qu'on appelait autrefois le Carême-Prenant mais le Mardi de Carême-Prenant ou Mardi Gras est en général le jour où le carnaval bat son plein.

 Voir Carnaval



29/01/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres