Café des artistes

Café des artistes

Symbolique de l'agneau

L'agneau symbole de Pâques dans la religion chrétienne, est l'une des représentations de Jésus-Christ.  L'agneau pascal symbolise parfaitement les notions d'innocence et d'obéissance. L'agneau pascal est la représentation symbolique du sacrifice fait par Abraham à la demande de Dieu. L'agneau représente sa soumission à la volonté de Dieu puisqu'il était prêt à sacrifier son propre fils si Dieu l'exigeait.

***

Le bélier que trouve Abraham devient l'Agneau de Dieu : « Le lendemain, il vit Jésus venir à lui et dit : Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. Jésus garda le silence et ne répondit rien. mais il commença dès lors à montrer à ses disciples qu'il lui fallait aller à Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes pour prendre sur lui tous les pêchés du monde, être mis à mort et ressusciter le troisième jour. » 

***

"Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie ; Et l'Éternel a fait retomber sur lui la faute de nous tous. Il a été maltraité, il s'est humilié et n'a pas ouvert la bouche, Semblable à l'agneau qu'on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n'a pas ouvert la bouche."

***

Le Christ, en tant qu'Agneau de Dieu a remplacé l'agneau de l'Ancien Testament qui était mangé lors de la soirée de la Pâque à chaque année. Les symboles du Nouveau Testament du pain et du vin ont été institués afin que les Chrétiens puissent manger le corps du Christ, le véritable Agneau de Dieu, et boire Son sang.

***

 Le sang des béliers

L'agneau, qui en fait est un bélier,  revêt des symboles différents selon la religion juive ou chrétienne :  pour les chrétiens, le sang de l'agneau représente le sang du Christ, pour les juifs, le sang de l'agneau représente la délivrance du joug destructeur.

***

Le sang des béliers servait de signe pour épargner les Hébreux lors de la délivrance et de la sortie d'Égypte : « Quand l'Éternel traversera l'Égypte pour frapper et qu'il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, l'Éternel passera par–dessus la porte et ne laissera pas le destructeur entrer dans vos maisons pour (vous) frapper. »

Ce même sang permet la relation avec Dieu via le Christ : « C'est pourquoi Jésus aussi, pour sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte.

***

Source :

Extraits de textes Bibliques

http://www.nycomessianique.com/

http://qe.catholique.org/

 

 

 

 



14/04/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres